Au début d’internet, des réseaux informatiques, chaque appareils communiquait grace à une carte réseaux possédant une adresse ip. C’est cette adresse qui permettait donc d’accéder à une machine en particulier, en utilisant le protocol de communication HTTP et plus tard HTTPS on pouvait donc communiquer avec cette machine et lui demander de nous afficher un site web. Internet est un réseaux de machine qui communiquent entre elles. Etant donné que les adresses Ip ne sont pas simples à retenir, les noms de domaines sont apparus. En effet il est plus facile de se rappeler d’une suite de caractères significatif comme : je-vends-ma-voiture.com que comme 142.250.178.142 , si vous cliquez sur l’adresse ip précédente vous tomberez sur un des serveur/hébergement de Google car le nom de domaine n’a été créé que pour l’homme, d’un point de vue pratique. En réalité les noms de domaine sont ensuite convertit en adresse Ip pour ensuite joindre le serveur distant et alors afficher le site web demandé par l’utilisateur.

Un nom de domaine comme son nom l’indique, c’est un nom unique qui sera rattaché à votre site web.

Par exemple, il existe les noms de domaines google.com, amazon.com, Facebook.com, …

Oui et les sous-domaines alors ?

En effet, un sous domaine est en réalité une partie rattaché au nom de domaine. Lorsque vous possédez un nom de domaine, vous pouvez créer autant de sous-domaine que nécessaire.

L’importance de l’extension ou aussi appelé TLD

Il existe de multiples extensions de nos jour même si les plus connus reste évidement .com, .net, .org, .fr

Ces extensions ont un but particulier car elles renforcent l’image de votre nom de domaine. Par exemple si j’ai le nom de domaine: “je-vends-ma-voiture.fr” alors les utilisateurs qui consultent mon site se diront que mon activité se trouve en France étant donné que mon nom de domaine comporte l’extension .fr

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire